1. L’allaitement au sein de tous les nourrissons jusqu’à l’âge de deux ans permettrait de sauvait plus de 820 000 enfants de moins de cinq ans chaque année.

  2. On estime qu’au cours du bombardement de Douma samedi, 500 patients se sont présentés dans les établissements de santé avec des signes et symptômes correspondant à une exposition à des produits chimiques toxiques.

  3. À l’horizon 2026, près d’un milliard de personnes seront vaccinées contre la fièvre jaune dans 27 pays africains à haut risque avec le concours de l’OMS, de Gavi – l’alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination, de l’UNICEF et de plus de 50 partenaires de santé.

  4. Le 7 avril, Journée mondiale de la santé, l’Organisation mondiale de la Santé fête ses 70 ans. Au cours des sept dernières décennies, l’OMS a été le fer de lance des efforts visant à libérer le monde de maladies meurtrières telles que la variole et à lutter contre des habitudes fatales comme le tabagisme.

  5. L’Allemagne, le Canada, le Danemark, l’Estonie, le Koweït, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la République de Corée et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ont annoncé des contributions allant de 20 000 à 5,6 millions 8 de dollars (US $).

  6. Après sept ans de conflit en Syrie, l’Organisation mondiale de la Santé renouvelle son appel pour la protection des agents de santé et pour un accès immédiat aux populations assiégées.

  7. Déclaration du Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, pour la Journée internationale de la femme

  8. L’OMS annonce aujourd’hui la création d’une nouvelle commission de haut niveau réunissant des chefs d’État, des ministres, des dirigeants de la santé et du développement et des entrepreneurs.

  9. L'OMS publie de nouvelles recommandations visant à définir des normes mondiales de soins à l’intention des femmes enceintes en bonne santé et à limiter les interventions médicales inutiles.

  10. Les premières données de surveillance de l’antibiorésistance publiées par l’OMS mettent en évidence des niveaux élevés de résistance à plusieurs infections bactériennes graves, tant dans les pays à revenu élevé que dans les pays à revenu faible.